Avril 2010 | Idée originale

Les premiers drones multicoptères très faciles à télépiloter arrivent sur le marché en tant qu’objets récréatifs. Les fondateurs sont fascinés par ces drones et commencent à réfléchir à comment cette technologie pourrait faire voler un humain.

Octobre 2010 | Etude théorique

Les calculs effectués pendant l’été 2010 montrent qu’il est effectivement possible de soulever en l’air le poids d’un homme, moyennant des développements spécifiques et en améliorant l’efficacité des technologies disponibles sur le marché. Une implémentation est décidée et planifiée.

Mai 2011 | Sortie des premiers prototypes

Stephan Wolf programme le premier contrôleur de vol, Thomas Senkel développe les moteurs électriques nécessaires et fait les plans des premiers prototypes et Alexandre Zosel prépare les présentations media du projet. Dès cette première phase la sécurité est la considération clé dans toutes les décisions de développement prises par les trois inventeurs du Volocopter.

Octobre 2011 | Le premier vol multicoptère humain dans l’histoire de l’aviation

Les trois inventeurs parviennent à réaliser le premier vol humain avec un multicoptère électrique. Le vol de Thomas Senkel avec le VC1 dure précisément 90 secondes.
La vidéo du vol récolte 1 million de clics sur YouTube en quelques jours.
La réaction sur les média globaux submerge l’équipe d’inventeurs, mais fournit une indication du potentiel économique du Volocopter. Demandes de renseignement et idées d’application provenant de tous les coins du monde confortent l’équipe e-volo dans son engagement pour le développement d’un aéronef immatriculable. Après le vol, la décision est prise de réformer le VC1 et de l’utiliser simplement comme pièce de musée.

Février 2012 | L’invention du Volocopter

Stephan Wolf, Thomas Senkel et Alexandre Zosel obtiennent à l’office des brevets les droits de propriété industrielle portant sur l’invention du Volocopter. Les droits supplémentaires de propriété industrielle nationaux et internationaux sont rédigés et déposés dans les mois qui suivent.

Avril 2012 | Prix de l’innovation Lindbergh

e-volo reçoit le prix de l’innovation Lindberg en 2012. Les prix aéronautiques de la fondation Charles Lindbergh sont attribués en reconnaissance des innovations en aviation éco-environnementale et pour promouvoir les avancées significatives dans le domaine de l’aviation. « Nous croyons que le développement du Volocopter offre d’importantes perspectives pour faire évoluer radicalement le transport local » déclare Erik Lindbergh, petit-fils de Charles Lindbergh, lors de la cérémonie de remise des prix. « Il a une longue route de développement à parcourir, mais si le concept innovant atteint le marché commercial, cela va modifier radicalement la façon dont nous nous déplaçons autour de la planète. »

Juillet 2012 | Salon Oshkosh AirVenture aux USA

A l’invitation de l’EAA (Experimental Aircraft Association), le prototype VC2 est présenté au salon Oshkosh AirVenture aux USA. Mark Moore, le responsable innovation de la NASA ainsi que le Dr Mark Maybury, directeur du développement de l’US Air Force, mentionnent l’invention du Volocopter dans leurs conférences sur le futur de l’aviation.

Août 2012 | Subvention fédérale de 2 millions d’€

Le ministère fédéral allemand des Transports s’engage à subventionner de 2 millions d’€ les coûts de projet du groupe de recherche « Volocopter » pour la construction d’un hélicoptère biplace dans les 3 ans.
Deux instituts de recherche et quatre sociétés sont impliquées dans ce projet. L’institut d’aérodynamique et mécanique des fluides à Stuttgart, l’institut de recherche appliquée à Karlsruhe, Blank Skycontrol, DG Flugzeugbau, Helix et e-volo.

Janvier 2013 | Nouvelle classe d’aviation pour le Volocopter

Le ministre fédéral allemand des Transports a été tellement convaincu par le concept innovant d’avion électronique VTOL (à décollage et atterrissage verticaux) qu’il décide d’engager une phase expérimentale s’étalant sur plusieurs années débouchant sur la création d’une nouvelle classe d’aviation pour le Volocopter. Le DULV (association allemande des ULM) est mandaté pour rédiger en collaboration avec e-volo les spécifications admissibles, la réglementation et définir la formation des futurs pilotes.

Septembre 2013 | Première mondiale pour le VC200

L’équipe e-volo célèbre la première sortie mondiale du VC200 à Berlin. La structure du premier prototype coïncide avec la présentation des « GreenTec Awards ». Le sujet sur toutes les lèvres de cette soirée est le Volocopter – car il flotte, suspendu à 15 mètres au dessus des invités du gala. Lors de la cérémonie des prix, le « Goliath » Airbus se place de justesse devant le « David » e-volo.

Novembre 2013 | Premier vol du VC200

Succès pour le premier vol du VC200, ainsi que pour les premiers vols de test réalisés indoor dans la dm-arena (palais des sports) de Karlsruhe. Plusieurs vols de quelques minutes avec des décollages et atterrissages doux démontrent que toutes les attentes placées dans le concept du Volocopter sont atteintes ou dépassées.

Décembre 2013 | Record européen de crowdfunding

En seulement 3 jours, e-volo récolte 1 200 000 € sur la plateforme Internet de crowdfunding Seedmatch, établissant un nouveau record de crowdfunding Européen. Les premiers 500 000 € ont été souscrits en seulement 2 heures et 35 minutes.

Juillet 2014 | 10 000 000 vues sur Youtube

Sur YouTube, les 10 000 000 vues du vol humain avec le VC1 sont dépassées.

Juillet 2015 | Nouveaux actionnaires, nouveau capital

A l’occasion d’une augmentation de capital, SK Venture GmbH et Ascending Technologies GmbH, partenaire de longue date, rejoignent l’actionnariat de e-Volo GmbH. Le co-fondateur Thomas Senkel quitte la société.

Août 2015 | Mise en place du système électronique

L’implémentation des nouveaux composants électroniques dans le VC200 est accomplie. Le fonctionnement des composants interconnectés via un réseau optique hautement redondant, se passe comme prévu.

Novembre 2015 | Succès du programme d’essais en vol

Les composants système additionnels du VC200 sont mis en service. Les jalons techniques suivants sont testés en vol :
- Optimisation du maintien d’altitude et de position du contrôleur de vol. Le Volocopter reste comme « cloué » dans l’air quand on lâche les commandes.
- Le VC200 a volé en embarquant du lest pour simuler le poids d’un pilote de 120 kg
- Mise en service du joystick. Toute l’équipe est extrêmement impressionnée par la manière simple et intuitive avec laquelle le VC200 peut être piloté. La promesse du département marketing d’e-volo que voler en Volocopter sera enfantin a été démontrée de manière impressionnante.
 

Contact person

Kathrin Mohr

Phone: +49 7251 93694-0
Fax: +49 7251 93694-99